15 juin 2024 | Il y a 76 ans Hiroshima, Manifestation anti-nucléaire ce vendredi 6 août devant l’hôtel de Ville d’Avignon à 19h

Ecrit par Echo du Mardi le 4 août 2021

Il y a 76 ans Hiroshima, Manifestation anti-nucléaire ce vendredi 6 août devant l’hôtel de Ville d’Avignon à 19h

« Il y a 76 ans, le 6 août 1945 à 2h45 heure locale, la folie criminelle du complexe militaro-industriel-atomiste a atteint son apogée en accomplissant le premier crime atomique de l’histoire sur des populations civiles à Hiroshima puis, le 9 août à Nagasaki au Japon, » explique le Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84 qui invite la population à se recueillir le vendredi 6 août 2021 à 19h devant l’Hôtel de ville d’Avignon.

Devoir de mémoire

«Ce rassemblement a lieu pour rendre hommage aux centaines de milliers de victimes civiles innocentes de la folie nucléaire ; exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire ; la fermeture de tous les sites atomiques dont le plus important de France, celui du Tricastin en Vaucluse/Drôme qui concentre 12 installations nucléaires du CEA (Commissariat à l’énergie atomique), EDF (Electricité de France), Areva-Orano (Areva devenu Orano, inspiré de Uranus planète choisie en référence de l’Uranium) et menace toute la Provence.»

Réaction en chaîne

«L’acte de barbarie prémédité engendre une réaction neutronique en chaîne nucléaire d’uranium235 puis, trois jours plus tard, de plutonium239. Elles détruisent les villes, explosent les corps, pulvérisent le vivant, contaminent durablement les territoires et les survivants. Ceux-ci sont considérés par l’armée états-uniennes comme des cobayes à grande échelle et sur plusieurs générations.»

Les armes et l’humanité

«Les armes atomiques de destruction massive menacent la survie de l’humanité. Si elles sont juridiquement illégales selon le droit international et le traité Tian (Traité sur l’interdiction des armes nucléaires) que la France refuse de signer, elles sont aussi d’un coûteux gaspillage au détriment des budgets de santé-éducation-social-écologique, elles sont criminelles et moralement inadmissibles.»

Pour être libre et vivre en paix

«Ce qu’il nous faut ? Une sécurité sociale et écologique internationale s’appuyant sur la démilitarisation des relations internationales, la diminution des dépenses militaires (1917 milliards de dollars en 2019), l’élimination totale de toutes les armes de destruction massive dont les armes nucléaires et l’arrêt immédiat du nucléaire dit civil qui pourvoit le militaire en plutonium et tritium (comme au Tricastin en Vaucluse-Drôme). Tant que le nucléaire, le principe même de la destruction atomique existera, nous ne serons jamais libre et en paix. Exigeons l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire civil et militaire.»

Ensemble

«Ce 6 août, que chaque être épris de paix agisse et observe une minute de silence en hommage aux centaines de milliers de victimes innocentes de la folie nucléaire. Agissons sans faiblesse pour l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire civil et militaire,» exhorte le Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84.
Collectif antinucléaire Vaucluse. 180, Chemin de la Parisienne à Velleron. 06 60 76 04 03. Collectifantinulceaire84@hotmail.fr & www.coordination-antinucleaire-sudest.org
M.H.

https://www.echodumardi.com/actualite/il-y-a-76-ans-hiroshima-manifestation-anti-nucleaire-ce-vendredi-6-aout-devant-lhotel-de-ville-davignon-a-19h/   1/1