La France reste championne des dépenses sociales

Alors qu’elles tendaient à baisser dans les pays de l’ Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ces dix dernières années, les dépenses sociales vont inévitablement faire un bond en avant du fait de la pandémie de Covid-19. Comme le révèlent les dernières données publiées par l’Organisation de coopération économique, la France reste le pays riche le plus généreux pour ses prestations sociales.

Les dépenses sociales de l’Hexagone représentaient toujours 31 % du PIB national en 2019, un chiffre en légère baisse après le niveau record de 32 % atteint en 2015 et 2016. Ces dépenses couvrent l’ensemble des prestations sociales publiques : retraite, santé, famille, emploi. Et si la France n’est pas la plus dépensière dans chacune de ces catégories, elle reste parmi les pays les plus généreux pour chacune d’entre elle, ce qui explique sa première place au classement général.

Proche du niveau de l’Hexagone, on retrouve des pays nordiques comme la Finlande (29,1 % du PIB), mais aussi des pays voisins avec la Belgique (28,9 %) et l’Italie (28,2 %). La moyenne de l’OCDE se situe à 20 % et ce sont des pays comme l’Irlande (13,4 %), la Corée du Sud (12,2 %), la Turquie (12 %) ou encore le Mexique (7,5 %) qui figurent parmi les moins dépensiers de l’OCDE en rapport à leur PIB.

De Tristan Gaudiaut pour Statista