Volubilis, les 14e Rencontres Euro-Méditerranéennes c’est maintenant !

Les 14e Rencontres euro-Méditerranéennes de Volubilis déclinées en conférences, débats, arts visuels et vivants proposent une réflexion autour de l’Eau dans les villes et les paysages méditerranéens. Ce rendez-vous est proposé au grand public et aux professionnels tandis que des experts évoqueront des projets porteurs et innovants émergeant dans les territoires méditerranéens. 

Également, durant trois jours, œuvres artistiques et préoccupations scientifiques entreront en résonance au travers d’expositions, spectacles et installations qui ponctueront les conférences et débats et susciteront des réflexions originales entre des mondes trop souvent séparés.

Le programme

Jeudi 25 novembre
De 9h à 12h30 au Théâtre des Halles
L’esprit de l’eau avec Thierry Paquot, philosophe et Ricardo Petrella, économiste.

De 14h à 18h au Théâtre des Halles
L’eau dans la ville avec le Groupe de Recherche Animation technique et Information sur l’Eau, l’Agence de l’eau, la ville d’Avignon, le CME de Marrakech, un paysagiste-concepteur et deux docteurs en paysage d’Italie.

A 20h30 au Cinéma Utopia
Projection de « Main basse sur l’eau » de Jérôme Fritel et débat animé par Thierry Paquot, président de l’association Image de Ville. 

Vendredi 26  novembre
De 9h à 12h30 au Théâtre des Halles 4, rue du Roi René à Avignon 04 90 85 52 27
La trame de l’eau dans le Bassin des Sorgues et dans les Oasis marocaines. Table ronde : Face au changement climatique, quelles nouvelles pratiques de l’eau-agricoles ?

De 14h à 18h au Théâtre des Halles
Les paysages de l’eau avec ICOMOS, le Conservatoire du Littoral, le Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance. Les capteurs de rosée et filets à brouillard par l’OPUR et La tour à eau imaginée par Gilles Clément, construite par l’association ELIPS. 

Les infos pratiques
Inscription au Théâtre des Halles, dès jeudi 25 et vendredi 26 novembre. Tout le programme ici. Télécharger le livret des visites ici.

L’eau en question

L’eau est un bien commun inaliénable, individuel et collectif qui relève de la citoyenneté et de la démocratie. Mais, l’eau est aussi une ressource rare, précieuse et fragile, inégalement répartie sur terre. 

La Méditerranée, cette route d’échanges qui a permis l’émergence de la civilisation méditerranéenne, est dans un état de surexploitation et de pollution extrême -un demi-milliard d’habitants riverains en 2025)-. Va-t-elle bientôt devenir la plus grande mer morte du monde ?

En savoir plus

L’eau aujourd’hui à Avignon
Aujourd’hui l’eau potable semble couler de source, il n’en a pas été toujours de même ainsi que nous l’avons vu au cours de notre parcours. Bien commun de l’humanité, l’eau, une ressource précieuse et menacée, doit être gérée avec économie et sauvegardée pour le bien de tous.

1 700 km de canalisations souterraines
La ville d’Avignon et le Grand Avignon ont mis en place un programme ambitieux qui garantit à tous l’accès à une eau potable de qualité et la restitue la plus propre possible à la nature : 1 700 km de canalisations souterraines, 17 réservoirs et 6 champs captant assurent la distribution de l’eau potable et 10 stations d’épuration traitent les eaux usées.

Les captages de la Saignonne La commune d’Avignon est alimentée par les captages de la Saignonne, déclarés d’utilité publique, par pompage dans la nappe phréatique de la Durance. Cette eau subit un traitement de désinfection par le chlore gazeux avant d’être distribuée. En plus de toutes les fontaines publiques, Avignon, en liaison avec le Grand Avignon Eau, met en place lors des fortes chaleurs des ‘îlots de fraîcheur’ : kiosques dotés de système de brumisation, dans les parcs et jardins de la ville. Ces ilots permettent d’avoir un usage maîtrisé de l’eau, sans aggraver la vulnérabilité de la ressource.
MH