4 mars 2024 | C’est le Printemps du off jusqu’au 24 juin

Ecrit par Mireille Hurlin le 17 avril 2023

C’est le Printemps du off jusqu’au 24 juin

Onze théâtres d’Avignon ont décidé d’ouvrir leurs portes dès à présent. Mission ? Proposer aux avignonnais de découvrir quelques-unes des pièces qui seront jouées –plus d’une trentaine- lors du Festival Off d’Avignon du 7 au 29 juillet 2023, et en avant-première s’il-vous-plaît ! Une initiative de la Fédération des théâtres indépendants d’Avignon –FTIA– association portée par Sylvain Cano-Clémente du Théâtre du Rempart. Une structure ultra ouverte à tous les amoureux du théâtre, compagnies et directeurs de salles, pour promouvoir le spectacle vivant toute l’année à Avignon, précise le régisseur.

Pour Harold David, co-président du Off, à la tête du Rouge Gorge, de l’Atypik théâtre et de l’Archipel théâtre avec son associé Mickaël Perras, «Créer un nouveau modèle économique du festival off commence par ouvrir les portes des théâtres, dans l’année. D’ailleurs de nombreux théâtres le font déjà, qui accueillent des compagnies en résidence et ouvrent leurs portes au public, plusieurs fois dans l’année, en plus du festival du mois de juillet.»

Une 2e édition du Printemps du off pour 2 mois de découverte des pièces du Off
A tel point que la 2e édition du Printemps du Off instaure deux mois –l’année dernière c’était un seul mois- de découverte des pièces des 11 théâtres partenaires, offrant d’assister à une ou plusieurs représentations de spectacles présents lors du prochain festival off. Tout le programme ici.

Au programme
Au chapitre du théâtre : La pleurante de Prague. Une inconnue porteuse de visions, surgies des pierres de la ville, qui se montre peu de fois mais dont la fulgurante présence laisse une empreinte aussi indélébile que fantomatique le 21 avril.  Le journal d’une femme de chambre le 28 avril où nous cheminons dans le quotidien avec Célestine au service des autres qui consigne avec une intelligence fine mœurs provinciales et parisiennes de la Belle époque, où les travers humains apparaissent ainsi que les débordements politiques. Le 29 avril, nous irons voir Femme non rééducable d’Anna politkovskaïa, Elle, journaliste, est morte, happée par les balles, en octobre 2006. Ses articles, sidérants, sont aussi terribles que beaux et questionnent sur la hauteur de nos engagements.

Au chapitre de spectacles hors normes
Le 27 avril, on aura hâte de découvrir De plume et d’épée, imaginé et interprété par Souleyman Diamanka qui nous emporte dans la poésie de ses ancêtres peuls hommes racines d’une terre africaine inspirée et inspirante d’où surgie la voix chaude de cet homme forgé par les traditions de son enfance. La métamorphose de Kafka, le 28 avril, nous revient en mémoire quand ce représentant de commerce Gregor Samsa se réveille transformé en un insecte géant. Là interprété par Killian Chapput nimbé d’une voix off et de sons hypnotiques.

Les Onze théâtres
Pour cette deuxième édition du Printemps du Off s’ouvriront les portes du Rouge gorge, Théâtre des vents, Atypik théâtre, Verbe fou, Théâtre du rempart, Au bout là-bas théâtre, Archipel théâtre, Théâtre de la porte Saint-Michel, Théâtre du Vieux balancier, Au chapeau rouge théâtre ainsi que le Théâtre des brunes.

La deuxième édition du Printemps du Off a lieu jusqu’au 24 juin. Pour faire votre choix ? Tout le programme et toutes les pièces ainsi que les infos pratiques ici.

DR

https://www.echodumardi.com/culture-loisirs/cest-le-printemps-du-off-jusquau-24-juin/   1/1