Elections aux Chambres de Métiers et de l’artisanat, U2P présente sa liste ‘La voix des artisans’

Les élections aux Chambres de métiers et de l’artisanat auront lieu du 1er au 14 octobre 2021. Pour l’occasion, l’U2P Vaucluse La voix des artisans –Union des entreprises de proximité- et l’ensemble des organisations membres de l’artisanat ont dévoilé leur bilan ainsi que les 35 noms qui porteront l’artisanat en Vaucluse. Yannick Mazette, Valérie Coissieux et Philippe Herzog sont également têtes de liste en Région Paca.

Ils se sont rassemblés pour porter haut et fort la voix de l’artisanat à l’orée des élections départementales et régionales des Chambres de métiers et de l’artisanat. Qui ? L’U2P représentée par sa tête de liste : Yannick Mazette, Valérie Coissieux et Philippe Herzog, entourés de leurs alliés : la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment), la CGAD (Confédération générale de l’alimentation en détail) et les Cnams (Confédération nationale de l’artisanat des métiers de service et de fabrication). Pour convaincre, car s’ils sont la première liste à entrer en campagne -d’autres sortiront bientôt du bois-, ils ont présenté leur bilan et surtout les 35 membres qui se battront au quotidien pour faire avancer l’artisanat en Vaucluse ainsi qu’à la région.

Différenciation

«Les listes U2P Vaucluse -La voix des artisans sont composées d’artisans issus de tous les métiers de l’artisanat qui se mettront au service exclusif des artisans à la différence des listes des organisations concurrentes comme les fédérations du Medef et de la CPME qui défendent des entreprises de plus grande taille aux intérêts contraires à ceux des entreprises artisanales,» certifie Yannick Mazette, tête de liste de l’U2P La voix des artisans, artisan boulanger et pâtissier à l’Isle-sur-la-Sorgue.

En lice

U2P La voix des artisans aura à se battre face à deux listes issues du Medef (Mouvement des entreprises de France) et de la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises).

Physionomie de l’artisanat

Le département accueille plus de 34 210 entreprises artisanales sur les 333 640 présentes en Paca, soit 65% des entreprises du secteur marchand. 24% sont des professions libérales techniques et du cadre de vie ; 23% sont des artisans du BTP ; 17% sont des professionnels libéraux de la santé ; 15% œuvrent dans les services ; 8% en hôtellerie restauration ; 6% en artisanat et commerce d’alimentation et 5% dans la fabrication.

Feuille de route

U2P La voix des artisans a pris 7 engagements : 1 Assurer un service de proximité à chaque artisan, au plus près de son lieu d’activité, en toute circonstance ; 2 Tendre à la simplification des formalités administratives, notamment en défendant la déclaration unique et simplifiée pour toutes les administrations ; 3 Garantir une offre de formation initiale et continue adaptée aux besoins des entreprises ; 4 Faciliter l’accès aux marchés publics et faire la promotion de la consommation locale ; 5 Renforcer l’accompagnement des porteurs de projets et créateurs repreneurs en facilitant également les transitions écologique et numérique ; 6 Défendre les aménagements commerciaux et urbains ; 7 Refuser la fusion des Chambres de métiers et de l’artisanat avec les Chambres de commerce et d’industrie.

Ils ont dit

André Bendano

André Bendano, président de l’U2P Provence-Alpes Côte d’Azur

«Les petites entreprises représentent 95% du tissu économique de toute la région Paca, cela veut dire que sans toutes ces petites entreprises l’économie ne se ferait pas. Nous sommes toujours mobilisés sur les conséquences de la crise sanitaire et économique et nous nous engageons dans les élections confiants et déterminés. Les entreprises de proximité ont repris la place qui est la leur. Ce sont les petites entreprises qui ont sauvé l’économie pendant cette crise et nous, U2P et Chambre des métiers et de l’artisanat avons soutenu chacun de nos adhérents. Nous présentons 210 candidats à ces élections issues de tous les métiers des territoires et de chaque bassin économique. Nous portons un programme pour tous les artisans conçu par les artisans.»

Yannick Mazette

Yannick Mazette, tête de liste U2P Vaucluse aux élections départementales et régionales

«La Chambre de métiers et de l’artisanat est gouvernée par des artisans et pour les artisans. Les Chambres contribuent à préserver un patrimoine précieux, nos entreprises, des savoir-faire qui constituent notre culture, notre identité, le développement équilibré de l’espace et l’avenir de nos sociétés en s’appuyant sur des entreprises créatrices d’emploi, pourvoyeuses de services de proximité et de lien social. Les enjeux auxquels nous sommes confrontés ? Rééquilibrer le phénomène de mondialisation, proposer une offre de produits et services de qualité valorisant les circuits courts indispensables à la préservation de l’environnement. La France accueille 1,7 million d’entreprises artisanales, environ 20 000 en région et 34 210 en Vaucluse. L’enjeu de représentation est donc important.»

Cathie Clota

Cathie Clota présidente de l’U2P Vaucluse

«Les 34 210 entreprises de Vaucluse et les 333 640 de Paca ont globalement bien résisté à la crise sanitaire, d’une part grâce aux aides mises en place par l’U2P nationale comme le fonds de solidarité, le prêt garanti par l’Etat (PGE) ainsi que les aides de la Région Sud. Les entreprises se sont remises en question et ont innové pour trouver des solutions. Les voyants sont au vert, les chiffres en progression. Les difficultés ? Elles sont de l’ordre de la mise en place du Pass sanitaire dans certaines professions, entraînant des baisses de fréquentation et donc du chiffre d’affaires ; l’obligation vaccinale notamment auprès du personnel ; des difficultés accrues en terme de recrutement ; ou de l’adéquation du niveau de formation aux besoins de nos entreprises. C’est la raison pour laquelle nous aurons besoin d’une Chambre de métiers forte et proche des artisans.»

Les victoires de l’U2P Vaucluse ?

«Nous nous étions fixés d’être plus visibles, a repris Cathie Clota, notamment auprès des partenaires, parlementaires, de la préfecture, de la Direccte (Direction départementale de l’emploi, du travail et de solidarités de Vaucluse), d’être plus présents sur le terrain. Nous avons demandé à ce que les produits non-essentiels des grandes surfaces ne soient pas accessibles par souci d’équité puisque nous ne pouvions plus, nous-mêmes, les proposer ainsi que la fermeture des galeries marchandes de plus de 20 000m2 alors que, de notre côté, nous étions astreints à la distanciation sociale dans nos petites surfaces. Enfin, nous avons atteint notre objectif de faire reconnaître que nous portons, au quotidien, l’économie de proximité qui est l’économie du réel.»     

Valérie Coissieux

Valérie Coissieux, présidente de la Cnams Vaucluse (Confédération nationale de l’artisanat des métiers de service et de fabrication) et tête de liste U2P

«Ce qui nous rassemble ? C’est le partage et la passion. Je représente les 37 familles de la Cnams et j’invite les entreprises de l’artisanat à voter l’U2P la voix des artisans.»

Philippe Herzog

Philippe Herzog, vice-président de la Capeb Vaucluse (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et tête de liste U2P

«La Capeb en Vaucluse représente plus de 9 000 entreprises, 7 métiers et souhaite représenter et promouvoir l’artisanat auprès de toutes les instances. Notre 2e axe sera de défendre la formation et la qualification au sein des entreprises et auprès des artisans.»

Thierry Despeisse, président de la CGAD Vaucluse (Confédération générale de l’alimentation en détail)

«Nous représentons 3 000 entreprises et 9 000 actifs. Nous voterons l’U2P la Voix des artisans.»

L’U2P en chiffres

L’Union des entreprises de proximité en France ce sont 3 millions d’entreprises –soit les 2/3 des entreprises françaises ; 250 000 apprentis –soit un contrat d’apprentissage sur 2 en France- ; 400 métiers représentés ; 120 organisations professionnelles nationales et un tissu économique où 1 chef d’entreprise sur 3 est une femme.

Tous les candidats de la liste

Les candidats de l’U2P Vaucluse La voix des artisans sont : 1 Yannick Mazette, Alimentaire, Pâtissier à l’Isle-sur-la-Sorgue ; 2 Valérie Coissieux, Services, Coiffeuse à Avignon ; 3 Philippe Herzog, Bâtiment, plombier- chauffagiste à Avignon. 4 Pierre Bonnet-Bruna Fabrication, mécanique à Sarrians ; 5 Najet Kandoussi Alimentaire, boulangerie pâtisserie à Avignon ; 6 Didier Garcia, Bâtiment peinture et plâtre au Thor ; 7 Corinne Mallet, Fabrication, sellier garnisseur à Sarrians ; 8 Didier Roger, Services coiffure à Avignon ; 9 Jean-Christophe Mamalet, Alimentation, restauration à Avignon ; 10 Pascale Solis, Bâtiment, maçonnerie générale à Courthézon ; 11 Isabelle Figuière, Services, taxis à Pertuis ; 12 Sandrine Cibrario, Fabrication, fabrication de vêtements sur mesure à Morières-lès-Avignon ; 13 Rabah Otmani, Bâtiment, maçonnerie générale au Pontet ; 14 Catherine Clota service, taxis à Pernes-les-Fontaines ; 15 Laurent Brunet, Alimentation, boucherie charcuterie à Carpentras ; 16 Olivier Roignau, Bâtiment, peinture revêtement des sols à Morières-lès-Avignon ; 17 Sabrina Gervais, Fabrication, fabrication de linge de maison à Cavaillon ; 18 Yann Gourhan, Services, fleuriste au Pontet ; 19 Nadir Hadj Hacène, Bâtiment, plomberie chauffagiste à Montfavet ; 20 Audrey Llorca-Rubira, Alimentation, fabrication de plats cuisinés à Sorgues ; 21 Annie-Marie Corda, Services, coiffure à Althen-des-Paluds ; 22 Frédéric Busca, Bâtiment, maçonnerie générale à Sarrians ; 23 Nathalie Berthet, Services, Coiffure à Mornas ; 24 Jérôme Roland, Alimentation, pâtisserie au Pontet ; 25 Grégory Clota, Bâtiment, maçonnerie générale à Saint-Saturnin-lès-Avignon ; 26 Nicolas Pommier, Alimentation, boulangerie Pâtisserie à Bollène ; 27 Jean-Marc Recol, Services, taxis à Avignon ; 28 Philippe Rico, Bâtiment, maçonnerie générale à Lapalud ; 29 Sandy Zamora, Service, Coiffure à Sorgues ; 30 Séverine Gamba, Services, esthétique onglerie à Entraigues-sur-la-Sorgue ; 31 Jean-Claude Rancurel, Bâtiment, installation de chauffage à Violès ; 32 Jean-Philippe Dupré, Alimentation, boulangerie-pâtisserie à Avignon ; 33 Cyrielle Toreau, Fabrication, création fabrication textile à Jonquières ; 34 Jean-Daniel Colleman, Bâtiment, peinture revêtement des sols à Avignon ; 35 Sandrine Haxaire, Services, Coiffure, Isle-sur-la-Sorgue.

Les chiffres des Chambres des métiers et de l’artisanat en France

3,1 millions d’actifs ; 1,3 millions d’entreprises artisanales ; 260 000 porteurs de projets informés et orientés chaque année ; 140 000 apprentis formés chaque année dont 80% intègreront, dans les 6 mois, un emploi à l’issue de leur formation ; 75 000 entreprises artisanales informées et accompagnées chaque année ; 800 opérations de développement de l’artisanat en partenariat avec les collectivités territoriales ; 450 études économiques et territoriales sur la situation des entreprises artisanales. La France accueille 1,7 million d’artisans.

Chambres de métiers et de l’artisanat, rôle et missions

Elles représentent les intérêts généraux de l’artisanat, lui donne place et visibilité dans la société l’économie, accompagnent la structure et le développent les entreprises du secteur, leur apportant aide et proximité, également pour l’accomplissement des formalités nécessaires. Les CMA participent à la formation des chefs d’entreprise, aux conjoints collaborateurs et aux apprentis, notamment via les Universités régionales de métiers et de l’artisanat (Urma) et les Centres de formation des apprentis (CFA).

Le vote

Les élus sont des artisans choisis par leurs collègues lors d’une consultation électorale. Pour se présenter et être élus ils doivent être chefs d’entreprises, dirigeants sociaux, dont la structure est immatriculée au répertoire des métiers depuis au moins deux ans à la date de clôture du scrutin âgés de moins de 65 ans. Le scrutin se fait par voie électronique ou par correspondance au domicile de l’électeur.