23 juin 2024 |

Ecrit par le 23 juin 2024

Vaucluse, Lutte contre les narcotrafiquants, la Gendarmerie et la Police aux taquets

Le Vaucluse a connu une recrudescence des violences dues au trafic de stupéfiants. Ainsi, entre le 1er et le 2 mai 2023, deux personnes ont été tuées par balles à Cavaillon ; entre le 9 et le 10 mai 2023, une personne a également été tuée par balles à Avignon dans le quartier de Monclar ; entre le 10 et le 11 mai 2023, une personne a été blessée par balles à Carpentras dans le quartier des Amandiers.

En réponse au développement du narcotrafric, une unité de forces mobiles (UFM) d’environ 60 effectifs vient d’être affectée en continu dans le Vaucluse. Son déploiement est organisé par la préfète, en lien avec le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) et le commandant du groupement de gendarmerie départemental (GGD).

Un escadron de gendarmes mobiles
Un escadron de gendarmerie mobile (EGM) est actuellement déployé à Avignon, notamment dans les quartiers de Monclar, de la Reine Jeanne et de Saint Jean ; à Carpentras, dans le quartier des Amandiers et à Cavaillon, à la Cité du Docteur Ayme. Des effectifs de cet EGM interviendront à Sorgues avec, pour mission, de garantir la sécurité, prévenir la délinquance, lutter contre le trafic de stupéfiants, sur l’ensemble du Vaucluse.

Brigade d’intervention Copyright Police nationale de Vaucluse

D’autres renforts arriveront en septembre
Pour répondre au développement du narcotrafic, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé des renforts pour rétablir la sécurité, notamment en Vaucluse et décidé de l’ouverture de postes supplémentaires de policiers nationaux dont les arrivées sont prévues en septembre : 13 pour la circonscription de sécurité publique d’Avignon ; 20 pour Carpentras ;10 pour Cavaillon avec, en parallèle, l’arrivée d’un officier de police judiciaire (OPJ). 5 autres postes OPJ seront déployés dont 3 sur Avignon, 1 sur Orange et 1 sur Carpentras.
Voir notre précédent article ici.

La préfète de Vaucluse
La préfète de Vaucluse exprime tout son soutien aux populations des quartiers et des communes du département qui sont les premières victimes de ces trafics, au quotidien. Elle salue les élus et leurs polices municipales, et souligne la mobilisation ferme et constante des policiers et des gendarmes qu’elle remercie.

Dans le Gard aussi, mais dans une moindre mesure
14 nouveaux postes de policiers nationaux seront ouverts dans le cadre du mouvement général dans le département du Gard à compter de septembre : 7 dans la circonscription de sécurité publique de Nîmes ; 6 dans la circonscription de sécurité publique de Bagnols-sur-Cèze ; 1 dans la circonscription de sécurité publique d’Alès.
MH

Copyright Police nationale de Vaucluse

https://www.echodumardi.com/tag/escadron-de-gendarmerie-mobile/   1/1