12 juin 2024 |

Ecrit par le 12 juin 2024

La propreté : un secteur d’activité créateur d’emplois locaux

En Vaucluse, on dénombre 143 entreprises comptant 2 930 salariés dans le domaine de la propreté. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le secteur pèse de 1 900 établissements (12,2% du total des entreprises de la propreté en France) et plus de 44 000 collaborateurs (7%) dont 66% de femmes. Des chiffres régionaux en augmentation de +10% depuis 2019 pour le nombre d’établissements (contre +4% tous secteurs confondus) et de +14% pour le nombre de salariés (+7% pour l’ensemble des autres activités).
« La crise de la Covid-19 a fortement mobilisé les professionnels de la propreté qui sont intervenus dans tous les lieux de vie et de travail (hôpitaux, cliniques, Ehpad, transports, distribution et commerces, copropriétés, bureaux, industries, etc.), faisant de notre profession un acteur essentiel et stratégique pour la continuité de l’activité économique de la région et du pays, explique Laurent Prevert nouveau président de la FEP Sud-Est (Fédération des entreprises de la propreté, d’hygiène et services associés).
Elu lors du conseil d’administration qui a succédé à l’assemblée générale 2022 qui se tenait au centre des congrès du palais des papes d’Avignon le mois dernier, Laurent Prevert, 53 ans, dirige aujourd’hui la société marseillaise de nettoyage Marie Eugénie regroupant près de 70 personnes.

Laurent Prevert, nouveau président de la FEP Sud-Est (Fédération des entreprises de la propreté, d’hygiène et services associés) élu suite à l’assemblée générale de la structure représentant près de 1 900 établissements en Paca qui vient de se tenir au centre des congrès du palais des papes d’Avignon. ©Sébastien Borda

Pour la profession, l’une des priorités est de « sensibiliser l’acheteur public et privé à la nécessité de changer de paradigme au profit d’un achat des prestations de propreté plus efficace et responsable au juste prix, condition sine qua non d’une revalorisation de nos métiers. Toutefois, l’exigence de propreté se heurte aujourd’hui à une injonction paradoxale dont il convient de sortir pour revaloriser notre profession ».
Par ailleurs, alors que secteur affiche de fortes attentes en matière de recrutement (52 000 postes sont à pourvoir sur l’ensemble du territoire national cette année), la FEP Sud-Est va participer à la Semaine national des métiers de la Propreté qui se tiendra du 20 au 25 juin 2022.
« L’enjeu est d’une part, de mettre fin aux aprioris qui touchent nos métiers et d’autre part, de permettre à des demandeurs d’emploi de rencontrer des entreprises et de répondre à des offres pouvant correspondre à leurs attentes et compétences », précise la FEP Sud-Est.

https://www.echodumardi.com/tag/fep-sud-est/   1/1