23 juin 2024 |

Ecrit par le 23 juin 2024

Orano Tricastin, deux ministres pour la remise du rapport Gifen

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, et Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie se sont rendu sur le site Orano Tricastin à la rencontre du Groupement des Industriels Français de l’Énergie Nucléaire (Gifen) qui leur a remis le rapport ‘Match’ détaillant les capacités et besoins de la filière nucléaire pour sa relance.

Les ministres ont demandé au Gifen de compléter d’ici l’été 2023 cette étude en intégrant les enjeux d’exports nucléaire en Europe et la perspective de construction de réacteurs nucléaires en France et de petits réacteurs modulaires, au-delà des 6 premiers réacteurs ERP2.

Etude des besoins et engagement s envers la filière nucléaire
Ils ont également demandé de mettre à jour annuellement cette étude et de proposer avant l’été des engagements de la filière en recrutements et investissements dès 2023, pour répondre aux besoins identifiés et travailler au futur contrat stratégique de filière.

Relance du nucléaire
«Nous faisons aujourd’hui un nouveau pas en avant pour construire les conditions de la relance du nucléaire en France souhaitée par le Président de la République situe Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. Cette relance est l’opportunité pour des dizaines de milliers de jeunes d’accéder à des emplois à tous niveaux de qualification, à un bon niveau de rémunération et contribue à lutter contre le réchauffement climatique.»

Le tissu industriel
«Le travail réalisé par le Gifen est le fruit d’une consultation fournie avec le tissu industriel et offre une vision des besoins de recrutement dans les 10 prochaines années met en perspective Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie. L’Etat continuera d’accompagner cette filière d’excellence et de souveraineté, locomotive de la France des grands projets industriels que nous construisons.»

Un outil de pilotage de la filière au long terme
«Le programme Match est un outil de pilotage essentiel pour notre filière sur le long terme analyse Xavier Ursat, président du Gifen. C’est la concrétisation d’une dynamique forte dans laquelle les entreprises du nucléaire français s’inscrivent collectivement pour répondre aux enjeux de souveraineté et de décarbonation. Toute la filière est mobilisée pour ces enjeux industriels, et dispose aujourd’hui d’une feuille de route pour y parvenir.»
MH

Copyright Crespeau De gauche à droite Xavier Ursat, Agnès Pannier-Runacher et Roland Lescure

https://www.echodumardi.com/tag/filiere-du-nucleaire/   1/1