28 mai 2024 |

Ecrit par le 28 mai 2024

«Grand pays» ou l’honneur perdu de la France

La compagnie lyonnaise Le Bleu d’Armand nous avait présenté cette pièce en avant-première lors du Fest’hiver avignonnais. Elle avait déjà rencontré un franc succès. Ils transforment l’essai avec bonheur : c’est une des pièces du off à ne pas manquer. Intelligente, efficace, pleine d’humour.

Inspirée du procès de Cédric Herrou, accusé de délit de solidarité
Cédric Herrou , agriculteur,  produit des olives dans la vallée de la Roya dans les Alpes-Maritimes, près de la frontière franco-italienne. À partir de 2015, Cédric Herrou commence à offrir de l’aide aux réfugiés souhaitant entrer en France. Il est arrêté à plusieurs reprises pour ce que les médias nomment alors un «délit de solidarité». Aujourd’hui, Cédric Herrou est devenu malgré lui «un symbole de la crise migratoire et de l’incapacité de la France et de l’Europe à apporter une réponse proportionnée à une crise devenue avant tout humanitaire».

Une fiction réjouissante et drôle malgré un sujet profondément dramatique
Une idée judicieuse : les trois citoyens accusés de délit de solidarité dans la pièce ne sont pas des militants, ce sont de simples citoyens qui ont agi selon leurs convictions… qui ne sont pas identiques. Ils vont s’allier au fil de leur procès respectif pour faire reconnaître le principe de Fraternité – qu’ils estiment bafoué – par le Conseil Constitutionnel.

Les 4 acteurs endossent tous les rôles : de citoyen à avocats et procureurs, parents d’élèves, aide sociale à l’enfance. Ils ne sont pas seulement acteurs. Ils ont collectivement créé le jeu et la mise en scène sur un texte de Faustine Nogues et cela se voit sur le plateau : conviction et plaisir manifeste d’ouvrir à leur manière un grand débat sur la crise migratoire.

Grand Pays. Jusqu’au 26 juillet. 11h50.10 à 20€. Théâtre des Carmes. 6 place des Carmes. 04 90 82 20 47. theatredescarmes.com

https://www.echodumardi.com/tag/grand-pays/   1/1