28 mai 2024 |

Ecrit par le 28 mai 2024

Les pays qui importent le plus de champagne

Qui dit fêtes de fin d’année, dit aussi bien souvent : champagne ! Malgré un important recul des ventes en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19 et de la fermeture des bars et restaurants en France et dans le monde, celles-ci ont rebondi en 2021, et en 2022, le chiffre d’affaires de la filière Champagne a pour la première fois passé le cap des 6 milliards d’euros.

Si la France reste la principale consommatrice de champagne dans le monde, le marché français ayant représenté plus de 138 millions de bouteilles en 2022, 57 % des expéditions de champagne se sont faites vers l’étranger cette même année. Le champagne s’exporte en effet très bien dans le monde. Sur les 6,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés par la filière en 2022, 4,1 milliards d’euros provenaient des exportations. Les huit pays présentés dans notre graphique sont les principaux clients de la filière champagne, captant ensemble près de 70 % des bouteilles expédiées hors de l’Hexagone, selon les données du Comité Champagne. Les États-Unis sont les premiers importateurs : 33,72 millions de bouteilles ont ainsi traversé l’Atlantique l’année dernière. Le champagne séduit également au Royaume-Uni et au Japon, qui ont importé respectivement 28,06 et 16,57 millions de bouteilles en 2022. Nos voisins allemands et italiens faisaient également partie des cinq plus gros acheteurs.

De Valentine Fourreau pour Statista


Les pays qui importent le plus de champagne

Après plusieurs mois de discussions avec l’Union européenne, la Suisse a mis fin aux négociations sur ses relations bilatérales avec l’UE, a annoncé mercredi le gouvernement helvète. Les deux parties n’ont pas réussi à s’entendre sur plusieurs points, notamment les salaires, la libre circulation des personnes ou encore les aides publiques, et l’accord aurait nécessité un « compromis important » en Suisse, a fait savoir le ministre des Affaires étrangères du pays.

Comme le montre notre graphique, basé sur les chiffres de la Commission européenne, la Suisse et l’UE entretiennent de fortes relations commerciales. Le pays est ainsi le 4ème partenaire économique de l’UE, avec des échanges commerciaux d’une valeur totale de plus de 250 milliards d’euros l’année dernière. Dans le détail, les 27 pays membres ont importé 109 milliards d’euros de marchandises en provenance de Suisse, tandis que les exportations du pays vers l’UE ont atteint 142 milliards d’euros.

Les plus grands partenaires de l’UE en matière de commerce sont toujours la Chine et les États-Unis, avec un volume d’échanges compris entre 500 et 600 milliards d’euros en 2020. La balance commerciale reste toutefois négative avec la Chine (-181 milliards d’euros), alors qu’elle est largement positive avec les Etats-Unis (+ 150 milliards d’euros).

De Tristan Gaudiaut pour Statista


Les pays qui importent le plus de champagne

Comme le révèlent les données de l’OMC, les 27 États membres de l’UE sont (de loin) les pays qui ont conclu le plus d’accords commerciaux dans le monde. Si l’accord de libre-échange européen est comptabilisé comme un seul accord pour l’ensemble des pays membres, chaque accord conclu par l’UE avec d’autres partenaires – comme la Turquie, le Mexique ou l’Ukraine – est comptabilisé pour chacun des pays membres.

L’Union européenne compte à l’heure actuelle 45 accords commerciaux avec des pays ou d’autres zones de libre-échange, auxquels il faut ajouter son propre accord interne, ce qui porte le nombre total à 46. Les pays de l’UE ont, par exemple, des accords avec l’AELE (Association européenne de libre-échange, composée de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse) et la Communauté de développement de l’Afrique australe (comprenant, entre autres, la Namibie, l’Afrique du Sud, la Tanzanie et le Botswana). Le nombre d’accords commerciaux en Europe est également alimenté par les micro-États européens (par exemple : Andorre, Saint-Marin), qui signent eux aussi leurs propres accords avec l’UE.

Après le Brexit, le Royaume-Uni dispose encore de 35 accords commerciaux à son actif, soit le chiffre le plus élevé après les pays de l’UE. Viennent ensuite l’Islande et la Suisse avec 32 accords, la Norvège avec 31, puis le Liechtenstein et le Chili avec 30 accords. Quant aux États-Unis, ils ne font actuellement partie que de 14 partenariats commerciaux, dont douze sont des accords bilatéraux principalement conclus avec des pays d’Amérique latine et du Moyen-Orient. Pour rappel, l’UE et les États-Unis ne sont toujours pas liés par un accord commercial, les négociations sur le traité de libre-échange transatlantique étant gelées depuis 2016. Comme le montre notre carte, les pays sans accords commerciaux, au nombre de quatre, se trouvent tous en Afrique, où la densité de ce type de traités est actuellement la plus faible au monde. Comme le montre notre carte, seul le Moyen-Orient présente un nombre aussi peu élevé de partenariats de libre-échange.

De Tristan Gaudiaut pour Statista

https://www.echodumardi.com/tag/import/   1/1