25 juillet 2024 |

Ecrit par le 25 juillet 2024

Espace Culturel Leclerc Grand Angles, Jane Goyrand dédicace ses ouvrages ce samedi

Nathalie Mouton, alias Jane Goyrand, dédicacera ses trois ouvrages : ‘Le jour où je me suis réveillée sous emprise’, ‘Dans les pas de Laura’ et ‘Une erreur d’écriture’ ce samedi 2 mars, de 10h à 18h, à l’espace Culturel de Leclerc Grand Angles.

Nathalie Mouton alias Jane Goyrand, du nom de sa grand-mère maternelle, s’est redécouverte d’une certaine façon en écrivant. Ca a commencé en 2019 avec la parution de son premier ouvrage ‘Une erreur d’écriture’ témoignage du cheminement de cette femme médecin, déjà mère de deux garçons, qui découvre que sa petite fille Laura cesse de se développer harmonieusement. S’en suivra une course contre la montre pour comprendre la situation et y faire face. Une erreur d’écriture est lauréat du ‘Grand prix Journée du manuscrit 2019’.

En savoir plus
Jane est heureuse de vivre. Divorcée, déjà maman de deux garçons, elle fait une belle rencontre amoureuse et, surprise, se retrouve enceinte à 40 ans. Elle donnera naissance à Laura dont le développement semble s’enrayer à l’orée de ses 18 mois. La terre se dérobe sous ses pieds le jour où la crèche déclare ne plus pouvoir accueillir cette petite fille porteuse de troubles autistiques. La définition exacte de sa maladie ne sera mise au jour qu’à l’aube de ses 5 ans : le syndrome de Rett.

Admettre sa différence pour s’aimer
Mère et fille vont, ensemble, emprunter un incroyable chemin qui les liera à tout jamais et leur demandera à l’une comme l’autre, de faire le choix de la séparation. Une décision essentielle qui, au lieu de les éloigner, continuera de forger un destin commun inaltérable, tissé d’amour, de compréhension et surtout d’acceptation.

Témoigner de la difficulté de se faire comprendre
«Je crois que j’ai écrit ce livre également pour témoigner de la difficulté de se faire comprendre, même auprès de ses confrères médecins, lorsque la vie de votre enfant vous échappe, et qu’il ne vous est plus possible de faire face au quotidien.» Une erreur d’écriture est le livre témoignage de cette maman pour son enfant hors normes, dont ‘Les pas de Laura’ est la version romancée.

Le jour où je me suis réveillée sous emprise
‘Le jour où je me suis réveillée sous emprise’ est le dernier ouvrage paru de Jane Goyrand. Il est le fruit de confidences recueillies au cœur de son cabinet de médecin du travail, quand le silence se fait, que le bilan d’une vie se déverse tout à coup alors qu’aucune des deux personnes en présence, le patient comme le médecin, ne pensaient y avoir consenti.

Le cadeau de l’anonymat
C’est peut-être aussi parce que ces deux personnes se font face, dans le silence et la bienveillance que cette parole, non préméditée, jaillit, pressée, concise, précise comme le flot d’une vie autrefois arrêtée, empêchée, prend toute sa place, permettant au patient, devenu orateur, de prendre conscience de ce qu’il vit, alors qu’il le formule peut-être pour la première fois.

Le cercle de la violence psychologique et physique
Dans ‘Le jour où je me suis réveillée sous emprise’, Maureen aime la vie et les gens. Elle a une âme de sauveuse, peut-être pour suppléer à son manque de confiance en elle. Adolescente elle a même aimé Kévin avant qu’il ne disparaisse mystérieusement du jour au lendemain. Une dizaine d’années après, alors que sa silhouette se dessine à nouveau dans le paysage, Maureen se sent comme happée dans un océan de sensations… Mais le Kévin d’hier n’est plus tout à fait le même aujourd’hui et Maureen, statufiée, va devoir faire face à cet homme qu’elle a peut-être oublié d’appréhender sous un jour nouveau.

Le jour où je me suis réveillée sous emprise’
décrit la lente descente aux enfers d’une femme auparavant heureuse, joyeuse et spontanée entrainée à son corps défendant dans la spirale de l’emprise où un Kévin aussi beau que ténébreux va tisser pour elle, une toute autre histoire. Maureen saura-t-elle jouer cette partie d’échec pour se réapproprier sa vie et écrire sa véritable histoire ?

La mécanique des songes
‘Le jour où je me suis réveillée sous emprise’ révèle en détail les mécanismes de l’emprise. La meilleure façon pour chacun d’entre nous d’identifier les affres de la manipulation qui entrainent l’un des protagonistes dans la destruction de l’autre : compagne ou compagnon ascendant ou descendant, dans une relation au départ consentie mais irrémédiablement toxique.

Pourquoi j’ai décidé d’écrire
« J’ai décidé d’écrire ce troisième ouvrage parce que j’ai été très touchée et émue par les témoignages laissés par les lecteurs sur ma page facebook à propos d’Une erreur d’écriture’ et de ‘Sous les pas de Laura’. Je ressens un immense trac pour la présentation cet ouvrage qui est une fiction, et donc plus difficile à écrire pour moi, même si le livre est nourri des témoignages de personnes reçues en consultation dans mon cabinet de médecin du travail. Là, je me teste non pas en tant que maman ou médecin, mais en tant qu’auteure. »

Envie de dire ?
«Toutes les femmes ne tombent pas sous emprise. Y a-t-il une typologie de femmes sous emprise ? Oui, celles qui sont empathiques, qui ont des âmes d’infirmière, de sauveuse, nourrissent l’espoir de changer l’autre. Puis elles ‘sortent de leur indépendance’ : elles deviennent privées de leur emploi, de leur carte bancaire, de leur téléphone, de leur voiture… Elles sont dépendantes sentimentalement et de façon matériel, isolées aussi… Certaines sont tristes, d’autres en colère mais toutes se sentent humiliées. Elles sont devenues des femmes objet. Ce qu’il faut faire ? Tout d’abord reconnaître que l’on est sous emprise pour se sauver ! Cela on le sait au travers des 4 étapes de la spirale de la violence.  

Mon prochain ouvrage ?
«Je viens d’en écrire la première page. Ce sera l’histoire d’un amour impossible.»

L’écrivain du quotidien
Comme dans ‘Une erreur d’écriture’ ou ‘Sous les pas de Laura’, Nathalie Mouton alias Jane Goyrand décrit dans ‘Le jour où je me suis réveillée sous emprise’ les pièges de la vie et nous invite, en toute circonstance, à vivre notre propre vie, sans la laisser emprunter par d’autres.

Les infos pratiques
‘Le jour où je me suis réveillée sous emprise’. Jane Goyrand. Les éditions du Net. 18€. 216 pages. 23cmX15cm. Dépôt légal décembre 2023. ‘Dans les pas de Laura’. Jane Goyrand. Les éditions du Net. 272 pages. 23cm X 15 cm. Dépôt légal Janvier 2024. ‘Une erreur d’écriture’ Jane Goyrand. Les éditions du Net. Grand prix Journée du manuscrit 2019. 362 pages. 23 cm X 15cm. Dépôt légal Août 2019. Dédicace ce samedi 2 mars de 10h à 18h à l’Espace culturel de Leclerc Grand Angles.

https://www.echodumardi.com/tag/leclerc-les-angles/   1/1