24 avril 2024 |

Ecrit par le 24 avril 2024

Adjani, Depardieu, Dussolier, Lhermitte… encore une grande cuvée pour le Festival de Lacoste

Pierre Cardin aurait eu 100 ans le 2 juillet 2022. Le couturier de renom nous a quittés le 29 décembre 2020, mais le festival qu’il a créé il y a 22 ans continue avec son neveu, Rodrigo Basilicati-Cardin. « Mon oncle aimait les artistes, la musique, le théâtre, la danse, la création, l’innovation, peu importe combien cela coûtait », explique-t-il.

Place au cinéma musical…
Cette année le festival se déroulera en deux temps. Du 24 au 30 juillet, ‘3e édition du Cinéma Musical’ : « Pierre Cardin avait créé les costumes du film culte ‘La belle et la bête’ de Jean Cocteau. Nous projetterons sur un nouveau grand écran de 100m2 ‘Mamma mia’, ‘Aladdin’, ‘Le fantôme de l’opéra’ et ‘Flashdance’ notamment ».
Parallèlement, un festival du ‘Film court musical’ se déroulera cette semaine-là pour promouvoir les réalisateurs de films musicaux avec Claire Chazal comme jurée notamment.

… sans oublier l’art de la scène
Pour sa part le 22e Festival ‘Art de la scène’ est prévu du 1er au 12 août avec d’abord ‘Saint-Exupéry-Romain Gary’, une rencontre improbable au Bar de l’Escadrille entre les deux écrivains interprétés par Philippe Caroit et Manuel Blanc le 1er août. Le 3, claquettes et jazz à New-York avec Broadway Rhythm.
Le vendredi 5 août, Gérard Depardieu revient 2 ans après son récital Barbara. Cette fois, ce sera pour une lecture de certaines ‘Confessions de Saint-Augustin’ qu’il avait interprétées en 2003 à Notre-Dame de Paris à la demande de Monseigneur Lustiger. Gérard Depardieu dont le compagnonnage avec Pierre Cardin avait débuté dès 1974, à l’Espace éponyme, avec ‘La chevauchée du Lac de Constance’ de Peter Handke, mise en scène par Claude Régy et avec une distribution éclatante, jugez plutôt : entouraient Depardieu, Jeanne Moreau, Delphine Seyrig, Samy Frey, Michael Lonsdale et les costumes avaient été réalisés par Yves Saint-Laurent.

Une ‘diva’ pour clôturer l’été
Le 7 août, André Dussolier pour ‘Le grand plaisir des mots’, une sélection subjective des textes qu’il aime, de Victor Hugo, Sacha Guitry, Alphonse Allais ou Raymond Devos. Le 9 le chanteur Cali, le 11 août Thierry Lhermitte dans ‘Fleurs de soleil’ de Simon Wiesenthal ou comment un ancien officier nazi n’obtiendra pas le pardon d’un juif pour tous les crimes qu’il a commis, le 11 août. Enfin, clôture avec une diva, Isabelle Adjani le 13 dans ‘Le vertige Marilyn’.
« Elle sera seule sur scène, blonde, dans une robe noire Christian Dior, nappée dans une subtile mise en lumière, pour évoquer une double solitude, la sienne et celle de Marilyn Monroe, un double-monologue intérieur » explique le directeur du Festival Rodrigo Basilicati-Cardin.
Cette année, le Château du Marquis de Sade racheté et restauré par Pierre Cardin sera ouvert au public tout l’été. Une exposition de grands formats de créateurs contemporains y sera accrochée. Et si on ne verra par Eve Ruggieri en 2022, c’est parce qu’elle est en train de rédiger ses mémoires. Une riche et longue vie de rencontres avec des stars comme Rubinstein ou Pavarotti qu’elle viendra raconter, à sa façon, au Festival de Lacoste 2023.

Contact : www.festivaldelacoste.com. 04 90 75 93 12. Espace La Costa – Rue Basse – 84 480 Lacoste.


Adjani, Depardieu, Dussolier, Lhermitte… encore une grande cuvée pour le Festival de Lacoste

« Un village cousu d’or » avait ironisé un journal du soir sur l’implication de Pierre Cardin dans le Luberon. L’insatiable couturier, épris de culture et de patrimoine, était tombé amoureux de Lacoste quand il y a débarqué en 2000. Il y a créé un Festival avec Eve Ruggieri comme directrice artistique. Au début, il avait tous les riverains contre lui qui s’inquiétaient pour leur tranquillité, pour les risques d’incendie de forêt autour de la carrière. Il a rénové le Château du Marquis de Sade, l’ancienne gare de Bonnieux pour en faire une salle de spectacle.

« En 20 ans, il a réussi à faire venir des stars du monde entier. »

En 20 ans, il a réussi à faire venir des stars du monde entier, les cantatrices June Anderson, Renée Fleming, June Anderson, Felicity Lott, les ténors Roberto Alagna, Rolando Villazon ou Juan-Diego Flores mais aussi Ivry Gitlis, Arielle Dombasles, Véronique Sanson, le violoniste virtuose Nemanja Radulovic, le chorégraphe Angelin Preljocaj, la pianiste Martha Arherich, mais aussi Mireille Mathieu en 2019 et Andrea Bocelli, en août dernier. Chaque fois qu’un artiste arrivait, Pierre Cardin était aux petits soins, les entourait, était attentif au moindre de leurs souhaits.

Pierre Cardin a aussi bien habillé les Beatles que le duo de ‘Chapeau Melon Bottes de cuir’, il a été le premier couturier pionnier à organiser des défilés sur la Place Rouge à Moscou comme sur la Muraille de Chine. Elu à l’Académie des Beaux-Arts il y avait fait un discours d’intronisation enflammé en honneur de Jeanne Moreau, la seule femme de sa vie.

« Coup de cœur pour le Luberon. »

Ce visionnaire touche à tout a eu un coup de cœur pour le Luberon « Il me rappelle la Toscane, ses paysages, ses bastides, son ciel bleu, sa lumière » m’avait-il dit. Certains lui ont reproché d’acheter le Luberon. « Ce n’est pas moi qui achète, ce sont eux qui vendent, les paysans dont les enfants sont partis ailleurs et je suis content de leur faire plaisir pour qu’ils aient une retraite plus douce. »

En deux décennies, nombre de maçons, charpentiers, plombiers, menuisiers, tailleurs de pierres, couvreurs ont vu leurs carnets de commandes se remplir grâce à Pierre Cardin qui n’a pas lésiné sur les factures pour faire rénover à l’identique les murs de pierre sèche ou les portails en ferronnerie de bâtisses en ruines, abandonnées par des propriétaires désargentés.

A 98 ans et demi, Pierre Cardin nous a quittés après une vie de roman et un succès planétaire. C’est son neveu Rodrigo Basilicati qui est l’héritier de son empire à commencer par la direction du Festival de Lacoste.

Merci Monsieur Cardin pour tout ce que vous avez fait pour le Luberon et le Vaucluse, nous ne vous oublierons pas.

https://www.echodumardi.com/tag/pierre-cardin/   1/1