13 juin 2024 |

Ecrit par le 13 juin 2024

FrenchTech : retour sur le dernier rendez-vous de l’écosystème tech Vauclusien

Hier soir, jeudi 20 avril, s’est tenu le rendez-vous mensuel de l’écosystème tech et innovant de Vaucluse : l’Afterwork French Tech. Au total, ce sont 5 acteurs qui ont pitché leur projet durant ce temps de networking.

Proarti a ouvert le bal de présentation. Plateforme de soutien au spectacle vivant, qui existe depuis plus de 10 ans, Proarti est un organisme d’intérêt général à but non-lucratif dont l’objectif est de proposer un accompagnement sur mesure (stratégie de financement, communication…) aux artistes et porteurs de projet. Pour accomplir cela, la plateforme récolte des fonds auprès de mécènes, qu’elle reverse ensuite aux compagnies. Son objectif à Avignon est de permettre à plus de 70 compagnies émergentes de se produire au festival OFF. Pour ce faire, la plateforme cherche à récolter 75 000 €.

L’agence de création de contenu multimédia Convivial a poursuivi les présentations. Créée en 2014 à Londres, l’agence, actuellement installée à Düsseldorf, souhaiterait s’implanter en Vaucluse pour proposer sa technologie, mêlant physique et numérique, aux musées et théâtres du département. Pour le moment, l’agence travaille surtout en Angleterre et aux Etats-Unis. A Los Angeles, Convivial a développé une installation multimédia de 400m2 dans une galerie d’art dont le thème est les récifs coralliens. L’agence superpose du mapping sur des répliques en relief des récifs pour y apporter toutes les nuances de couleur qui les composent.

Making-of de la réalisation de l’exposition consacré au récifs coralliens à l’Aquarium du Pacifique © Convivial

« La meilleure école d’animation du monde »

C’est ensuite le groupe Circus qui a pris la parole. Créé en 2018, Circus est composé de trois filiales : Circus, un studio d’animation 3D et VFX, Mr Loyal, une société de production et de Texels, une société de développement de logiciels destinés à la production. Récemment installé en Vaucluse, le studio travaille actuellement sur un docu-fiction consacré à Jeanne d’Arc et qui sera disponible d’ici la fin d’année sur France Télévision. Deux séries sont également en production : Biguden et Dr Bob. A long terme, l’objectif du groupe est de faire du territoire vauclusien, et plus globalement de la région Sud, une terre de cinéma.

Le groupe a ensuite passé la parole à « la meilleure école d’animation du monde », selon ses termes, l’école des nouvelles images. Créée en 2017, l’ENI propose des formations spécialisées dans les métiers du cinéma d’animation et du jeu vidéo. Au total, ce sont 250 étudiants, à dominante féminine, qui sont répartis sur l’ensemble des formations. Depuis la création de l’école, les étudiants, qui possèdent l’intégralité des droits de leurs créations, ont vu 750 de leur création sélectionnée lors de compétitions internationale, dont 350 qui ont remporté une récompense.

Court métrage multi-récomposé réalisé par Marianne Bergeonneau, Lauriane Montpert, Mélina Mandon, Cloé Peyrebrune, Elvira Taussac de l’ENI

Un vidéomapping réalisé entièrement par un IA

Enfin, c’est Edeis, groupe leader dans les domaines de l’ingénierie, de la gestion d’infrastructures complexes, de services de construction et techniques, qui a conclu le bal des présentations. L’entreprise, en charge de la gestion culturelle du Théâtre antique d’Orange, proposera dès le 1er mai, l’expérience d’un spectacle immersif et multisensoriel unique au sein de la salle de spectacle multimillénaire : l’Odyssée sonore. Ce spectacle mettra en avant l’utilisation d’un vidéomapping réalisé entièrement une intelligence artificielle et d’un casque audio au son binaural.

Le prochain afterwork de la French Tech aura lieu le mois prochain. Pour l’heure, les participants n’ont pas encore été dévoilés.

https://www.echodumardi.com/tag/proarti/   1/1