12 juin 2024 |

Ecrit par le 12 juin 2024

Le baptistère

Venasque et son baptistère sont fortement liés à l’histoire de la Provence. Chaque grande période historique semble avoir marqué la configuration architecturale du baptistère. Construit à la fin du VIe siècle, il est, avec le chevet de la cathédrale de Vaison-la-Romaine, un des plus anciens monuments chrétiens de la région. Il a été, en 1er lieu, rendu à l’Antiquité puis progressivement au Moyen Âge par les auteurs successifs qui se sont penchés sur son historiographie. Le baptistère a été remanié aux XIe, XIIe, XIIIe siècles puis restauré au XIXe siècle par les Monuments historiques sous l’impulsion de Prosper Mérimée et inscrit sur la première liste des Monuments historiques en 1840. Fuyant les invasions barbares, les évêques de Carpentras auraient transféré le siège de l’évêché sur le rocher de Venasque du VIe au Xe siècle.

La base d’un groupe épiscopal est constitué d’une église-cathédrale où se trouve la cathèdre -siège de l’évêché- et d’une église dédiée à Saint-Jean-Baptiste où l’évêque baptise les catéchumènes deux fois par an, veilles de Pâques et de Pentecôte. Le baptême des adultes se fait alors par immersion. Le monument quadrilobé est relié à l’église par un couloir voûté en plein cintre et s’ouvre sur un plan en forme de croix grecque. Ses 4 absides sont voûtées en cul-de- four avec un décor d’arcatures aveugles reposant sur des colonnes antiques de réemploi. Les chapiteaux de l’abside ouest dateraient de l’époque mérovingienne et sont similaires à ceux de l’abbaye de Montmajour dans les Bouches- du-Rhône.

Dans la voûte de l’abside nord se trouvent des trous irréguliers qui correspondent à l’emplacement des vases acoustiques aujourd’hui disparus. Cette technique romaine, empruntée aux Grecs, consistait à insérer des vases résonateurs en poterie fine dans la voûte pour en améliorer l’acoustique. Le baptistère sert encore au- jourd’hui pour la célébration des baptêmes (mais plus par immersion !) et continue de contribuer à l’importante renommée du village de Venasque. Venasque est l’un des 157 adhérents de l’association ‘Les plus beaux villages de France’. Le village est situé sur un éperon rocheux aux flancs abrupts, au débouché des gorges de la Nesque. Le territoire de la commune com- prend des terres cultivables, vers

la plaine de Carpentras, et des zones de garrigue, sur les hauteurs des monts de Vaucluse. En 1946 la commune ne comptait que 371 habitants et 1012 en 2017. Les Venasquais se sont spécialisés dans la cerise (avec le label Cerise des Monts-de-Venasque) et le rai- sin de table (muscat de Venasque, AOC muscat-du-Ventoux).

Le baptistère est ouvert tous les jours, week-ends et jours fériés com- pris, deux agents du Patrimoine en assurant l’ouverture de la 1re semaine de janvier à la mi-décembre. De 9h15 à 13h et de 14h à 17h. Les visites commentées se font sur rendez-vous. Place du Presbytère. Venasque. Réservation : 04 90 66 62 01. www.venasque.fr

https://www.echodumardi.com/tag/prosper-merimee/   1/1