21 février 2024 |

Ecrit par le 21 février 2024

Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

LaScierie, un Tiers-lieu axé sur la culture, l’écologie et l’économie sociale et solidaire.

Ancienne Scierie historique d’Avignon, LaScierie est un tiers-lieu axé sur la culture, l’écologie et l’économie sociale et solidaire. Pensée comme un lieu de vie, LaScierie propose une programmation artistique (théâtre, danse, musique, multimédia, arts visuels…), des événements réguliers autour de l’écologie et de l’économie sociale et solidaire, des espaces partagés, des temps de pratiques et d’apprentissages réguliers, de pairs à pairs et auprès de différents publics. 

 Première soirée de l’année sous le signe du partage et du partenariat

La soirée de ce vendredi 23 février est conçue comme une déambulation qui offrira l’occasion de découvrir des acteurs locaux, des associations, des commerces qui œuvrent sur Avignon et alentours et qui privilégient la création, la dégustation de mots… de sons et de mets.

La soirée débute dès 18h sous le signe du mot et du verbe avec plusieurs associations invitées

Avant de débuter le concert du soir, LaScierie vous invite à flâner dans sa librairie éphémère. Cette soirée est placée sous le signe du mot et du verbe ! Retrouvez sur les stands des associations invitées : une sélection de livres, de poèmes, de productions microéditées, d’œuvres sérigraphiées à la vente… N’oubliez pas de vous munir de monnaie et de quoi emporter vos emplettes !

Un moment convivial à déguster avec modération 

Pour accompagner ce moment, la brasserie avignonnaise La Comédienne sera au bar et vous proposera une dégustation de bières 100% bio ! Venez faire danser votre palais à la buvette associative de LaScierie qui vous proposera comme à son habitude à boire et à manger bio.

Turboformat, un espace de création à découvrir

Avec un atelier de sérigraphie, un atelier de peinture, une galerie et une boutique qui promeut l’art sous toutes ses formes et qui oeuvre pour le soutien à la création artistique et à l’émergence des nouvelles expressions.

La poésie dans la Cité toute l’année

La Maison de la Poésie/Figuier pourpre est  une association qui se consacre à la diffusion et la promotion de la poésie à Avignon sous toutes ses formes : poésie, slam, chanson francophone, littérature…

Une librairie avignonnaise

La Mémoire du Monde une librairie généraliste indépendante orientée littérature, poésie et sciences humaines, mêlant la littérature à l’art.

Le Secours Populaire, bénéficiaire de cette soirée

Le Secours Populaire est une association reconnue d’utilité publique qui, jour après jour, agit pour un monde plus juste et plus solidaire, en permettant à chacun de s’émanciper et trouver sa place de citoyen, là où il vit, travaille ou étudie. Chaque achat représente un don pour l’association.

Des illustrations de l’artiste  Ben Clark

L’artiste Ben Clark, un illustrateur fraîchement installé à Avignon, fait des dessins sur la vie, l’amour et les fruits. Il en a fait des livres comme Never Forever.

L’association événementielle Culotte Portée 

L’association Culotte Portée par Spoon et Alix Loca – deux têtes et quatre jambes – a pour but d’organiser différents événements artistiques sur Avignon. Pour cette librairie éphémère, Culotte vous présentera un livre illustré co-réalisé par les artistes Yannu’ et Spoon, ainsi qu’une sélection d’illustrations poétiques et de collages à l’humour noir et absurde.

Le concert du soir : un co-plateau avec le célèbre auteur-compositeur interprète d’Avignon  David Lafore et le groupe marseillais 1Vers2Trop

David Lafore excelle dans des mélodies simples, des paroles limpides pour traiter de thèmes complexes. Ici nous serons dans une version Boum Boum avec le batteur Gildas Etevenard. Une soirée placée cependant sous le signe de la poésie, des bons mots et de l’humour. Au programme, de la batterie, de la guitare et des voix… qui vous marqueront !

Vendredi 23 février. De 18h à 1h. Entrée libre de 18h à 20h30. Concert. 20h30. 5 à 12€. La Scierie.15 boulevard du quai Saint Lazare . Avignon. 04 84 51 09 11. equipe@lascierie.coop


Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

Ce samedi 17 février, Laure Favre Kahn, artiste de renommée internationale et marraine de la Fondation Frédéric Gaillanne, unique école en Europe à éduquer et offrir des chiens guides aux enfants aveugles et malvoyants, jouera au Conservatoire du Grand Avignon au profit de la Fondation.

Saluée par la critique internationale, Laure Favre Kahn, qui a notamment étudié au Conservatoire d’Avignon, est parmi les pianistes les plus remarquables de sa génération. Ainsi, elle propose au public avignonnais une soirée musicale inoubliable à l’occasion de la sortie de son nouvel album Dédicaces, consacré à Bach, Gershwin, Chopin, Debussy, et Liszt.

Samedi 17 février. 19h. Billetterie en ligne ou sur place : 15€ (gratuit pour les moins de 12 ans). Amphithéâtre Mozart. Conservatoire du Grand Avignon. 3 Rue du Général Leclerc. Avignon.

V.A.


Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

Dans le cadre de l’élaboration de son Projet alimentaire départemental (PAD), le Département de Vaucluse lutte contre la précarité alimentaire étudiante. Ce mercredi 7 février, il a distribué gratuitement pas moins de 480 paniers de fruits et légumes aux jeunes.

Les étudiants sont souvent cibles de malnutrition, par manque de moyen financier. Le budget moyen quotidien des étudiants pour manger est d’environ 12 euros. 49% d’entre eux sautent un repas au moins une fois par mois et 26% au moins une fois par semaine. Selon une étude menée par la Fédération des associations générales étudiantes (Fage) parue le 10 janvier, 19% des étudiants ne mangent pas à leur faim. Près de 4 étudiants sur 10 ont l’impression de ne pas avoir une alimentation saine et équilibrée.

C’est pourquoi le Département a prévu 480 paniers, pour un montant total de 1000€, composés de 1 kg de pommes de terre, 500 g d’oignon, 1 kg de légumes, et 1 kg de fruits. Les paniers sont distribués gratuitement aux étudiants qui viennent faire leurs courses dans l’une des deux épiceries solidaires étudiantes. Cette action a été testée sur un mois, afin de pouvoir aider 120 étudiants par semaine, et prendra fin ce vendredi 9 février. Si les résultats sont concluants, elle pourrait être reconduite et réalisée une fois par semaine jusqu’à la fin de l’année 2024 (hors juillet et août).

Une démarche collective et locale

Pour que cette action soit mise en place et porte ses fruits, le Département de Vaucluse s’est entouré de plusieurs acteurs locaux. Premièrement, les produits sont achetés via la plateforme départementale Agrilocal84 aux Jardins de la Méditerranée, situés à l’Écomin d’Avignon, qui récupèrent les invendus agricoles des exploitations et grossistes vauclusiens, gardois et bucco-rhodaniens et les reconditionnent pour l’aide alimentaire.

Les paniers sont confectionnés par l’AGORAé de l’association Inter’asso Avignon, l’épicerie sociale mobile l’Abri-cotier, et des agents du Département à l’Écomin d’Avignon qui a mis gratuitement à disposition un local prévu à cet effet. Chaque semaine, 90 paniers sont livrés par vélo cargo par l’entreprise avignonnaise La Roue tourne à l’Agoraé, et 30 sont récupérés par l’épicerie itinérante l’Abri-cotier. De plus, Inter’asso Avignon, fédération territoriale des associations étudiantes d’Avignon, organise avec Solaal Sud des réunions avec une diététicienne pour apprendre aux jeunes à utiliser les fruits et légumes au sein de l’épicerie.

V.A.


Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

La 4ème édition du gala ‘Fourchettes & Rubans’, également connu sous le nom de ‘Dîner des Chefs’, a eu lieu le 24 novembre dernier au Palais des Papes. L’Institut Saint-Catherine, qui a organisé l’événement, vient d’annoncer le bilan de cette soirée qui a permis de récolter des dons au profit de son nouveau programme ‘Interception’.

360 convives se sont réunis dans la salle du Grand Tinel du Palais des Papes, à Avignon, lors de la précédente édition du gala ‘Fourchettes & Rubans’ en novembre dernier. Cet événement, qui allie gastronomie et générosité, permet de récolter des dons au profit des patients atteints de cancer. 52 chefs, sous la direction de Christian Étienne, chef étoilé avignonnais, ont régalé les convives qui ont pu déguster un menu en cinq plats avant de participer à des enchères et à une tombola mettant en jeu des lots prestigieux offerts par des personnalités, des artistes et des partenaires.

En tout, 152 164,62€ ont été récolté au profit du programme ‘Interception’ qui « a pour objectif d’identifier au plus tôt les personnes à risque augmenté de cancer afin de leur proposer une prévention personnalisée qui permettra d’éviter l’apparition de la maladie ou de les prendre en charge mieux et plus précocement si le cancer apparait », explique Docteur Daniel Serin, président de Sainte-Catherine.

Le rendez-vous pour la 5ème édition du gala est déjà fixé au vendredi 29 novembre prochain. En attendant, la 4ème édition du ‘Dîner des Chefs à la maison’, qui propose une formule sous forme de paniers gastronomiques concoctés par les chefs de la région au prix unitaire de 100 €, aura quant à elle leu les vendredi 26 et samedi 27 avril prochains.

V.A.


Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

Chaque année, le Département de Vaucluse organise une collecte de dons auprès de ses agents et de ses élus. Ainsi, à l’occasion de neuf petits-déjeuners installés dans divers lieux et services, chacun pouvait consommer des boissons ou des viennoiseries dont l’ensemble des recettes ont été reversées au profit de l’AMF-Téléthon.

Ce sont donc 2 948€ qui ont été récoltés, soit quasiment 250€ de plus que l’année dernière. La présidente du Département Dominique Santoni a remis le chèque à Martine Décher, coordinatrice de l’association AFM-Téléthon de Vaucluse, le jeudi 25 janvier. « Je suis fière que les Vauclusiens aient été aussi généreux, nous avons fait mieux cette année, a déclaré Dominique Santoni. Sans le collectif, on ne peut faire de grandes choses et la démonstration en est faite avec le Téléthon. Cette solidarité est une valeur essentielle que le Département de Vaucluse porte au quotidien dans ses missions. »

V.A.


Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

Au cours du mois de décembre, le club Rotary de Gordes a remis un don de 10 000 € à l’association Vaincre la maladie des os de verre. Ce don a pu être réalisé grâce aux gains d’un concert organisé le 21 juillet dernier par le club Rotary de Gordes au Théâtre des Terrasses, durant lequel le public a pu écouter la soprano Aurélie Jarjaye interpréter des chansons de Barbara.

L’association Vaincre la maladie des os de verre fondée et présidée par Anne Morand, a pour projet de former des kinésithérapeutes à la prise en charge des patients atteints de cette maladie génétique rare, l’ostéogenèse, qui touche 6 à 8 000 personnes.

V.A.


Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

L’édition 2023 du Téléthon a eu lieu ces samedi 8 et dimanche 9 décembre. Une 37ᵉ édition qui s’est achevée sur un compteur de 80 671 222€. « Aujourd’hui, nous pouvons parler de vies sauvées, des destins changés, d’espoirs devenus réalités, et c’est grâce à vous », a déclaré Laurence Tiennot-Herment, Présidente de l’AFM-Téléthon.

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce sont plus de 1,5M€ qui ont été récoltés, dont 142 652€ en Vaucluse, 334 806€ dans le Var, 579 581€ dans les Bouches-du-Rhône, 420 230€ dans les Alpes-Maritimes, 47 653€ dans les Hautes-Alpes, et 49 190€ dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Grâce à ces dons, l’AFM-Téléthon va pouvoir continuer de créer et développer des laboratoires et des outils qui font progresser la compréhension des maladies, aider les malades et les familles à réaliser leur projet de vie en attendant les traitements, mais aussi améliorer la connaissance sur les maladies rares, partager et expliquer les avancées de la recherche et les progrès thérapeutiques. Il est possible de faire un don directement sur le site internet de l’association, ou encore d’appeler le 3637, ouvert jusqu’au vendredi 15 décembre.

V.A.


Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

Désormais, lorsque vous passerez devant l’un des panneaux indiquant votre entrée dans la commune de Vaison-la-Romaine, vous y lirez également ‘Ville ambassadrice du don d’organes’ sur un autre panneau en-dessous coloré en vert, agrémenté d’un ruban de la même couleur.

Aujourd’hui, 27 000 personnes sont en attente en France d’une greffe (cœur, poumon, foie, rein, pancréas), et plus de 1 000 personnes décèdent chaque année par manque d’organes. Un seul donneur peut sauver jusqu’à huit vies. Et si 80% des Français sont à priori favorables au don de leurs organes, 53% d’entre eux n’en ont jamais discuté avec leurs proches. Même si, d’après la loi de 2018, le consentement au don est présumé en l’absence de refus explicite (registre des refus), il est important de manifester cet accord de son vivant auprès des siens.

Lors de la journée mondiale du don d’organes le 17 octobre dernier, la Ville de Vaison-la-Romaine s’est engagée dans cette cause et le 6 décembre, a signé la charte. Elle devient donc la première ‘Ville ambassadrice du don d’organes’ de Vaucluse. L’objectif est d’inciter les habitants et les visiteurs à lever le tabou sur le sujet du don d’organes et d’engager une discussion avec leurs proches. Le titre est décerné par le collectif Greffes+ qui représente la quasi-totalité du monde associatif lié au don d’organes en France.

Sur les panneaux indiquant cet engagement, disposés aux entrées de ville, on peut y apercevoir un ruban vert, symbole du don d’organes lancé par les associations en 2019 avec le soutien de l’Agence de la biomédecine et de l’Académie de médecine via sa fondation. Ces panneaux vont être aperçus et observés par des centaines de personnes chaque jour, ce qui permettrait à chacun de réfléchir au don
d’organes et d’en parler en famille, telle est l’ambition de la commune de Vaison-la-Romaine.

Les élus de Vaison-la-Romaine aux côtés des représentants du collectif Greffes+.

Première soirée à partager à LaScierie ce vendredi : concerts, édition, dégustation

La Fondation Frédéric Gaillanne, unique école en Europe à éduquer et offrir des chiens guides aux enfants aveugles et malvoyants, basée à L’Isle-sur-la-Sorgue, organise régulièrement des événements caritatifs dans le but de sensibiliser au handicap et de collecter des fonds.

Le 16 novembre, plus de 130 personnes se sont réunies, les yeux bandés, à l’Espace Jeanne Laurent d’Avignon pour un dîner gastronomique dans le noir, organisé par la Fondation. Les participants et partenaires, en plus de profiter d’un moment d’exception, on fait preuve de grande générosité puisque la Fondation a récolté plus de 25 000€. Une somme qui permettra de couvrir les coûts de prise en charge d’un chien guide, de sa naissance à sa mise en retraite.

V.A.

https://www.echodumardi.com/tag/solidarite/   1/1