21 mai 2022 |

Ecrit par le 21 mai 2022

Evidences inconnues : Théâtre, magie et musique au Théâtre des Halles

Les évidences inconnues ? Une recherche artistique autour du hasard
Dans ce spectacle au croisement du théâtre, de la musique et de la magie, Kurt Demey et le contrebassiste Joris Vanvinckenroye défient le hasard pour saisir au vol la lueur éphémère démontrant son existence…

Le public complice  d’une série d’expériences invraisemblables et ludiques.
Pour ce spectacle de magie nouvelle, il ne faudra pas chercher à comprendre. Juste se laisser emporter par l’ingéniosité des expériences proposées par le magicien belge Kurt Demey et accepter ce spectacle intriguant bousculant toutes nos certitudes. Il demandera  au public de participer car pour lui l’apport du public est la matière première du spectacle: loin d’être un jeu de hasard, c’est bien un «jeu de société».

Jeudi 28 avril. 20h. 13 à 22€. Théâtre des Halles. Rue du Roi René. 04 32 76 24 51. www.theatredeshalles.com


Evidences inconnues : Théâtre, magie et musique au Théâtre des Halles

Shindô, Jeune compagnie implantée en Arles, découverte lors des Festival Off 2018 et 2021 avec «Un jour j’ai rêvé d’être toi» Anaïs Muller et Bertrand Poncet continuent d’explorer la mort d’un monde qui se décompose de l’intérieur dans ce deuxième volet des Traités de la Perdition.

Ainsi se présente le synopsis de leur dernière création «Là où je croyais être il n’y avait personne»:
Perdu au milieu de nulle part, il y a un bal. Dans ce bal, il y a Bertrand et Anaïs. Ils sont à la recherche d’une idole et la trouvent en la personne de Marguerite Duras qui semble habiter le bal inhabité. Petit à petit, les fantômes surgissent et sur les traces de Marguerite, Anaïs se perd au point que Bertrand se demande si Anaïs n’est pas en réalité Marguerite. Ils écrivent une histoire, à la façon de leur idole.

Mercredi 16 mars. 20h. 5 à 22€. Théâtre des Halles. Rue du Roi René. 04 32 76 24 51. www.theatredeshalles.com


Evidences inconnues : Théâtre, magie et musique au Théâtre des Halles

Le festival de la Francophonie continue son voyage de la langue cette semaine au théâtre des Doms, au théâtre des Halles et à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon.

La traversée de la semaine dernière fut riche de rencontres, de talents et de générosité. La Compagnie Corpeaurelles nous en a mis plein les mirettes avec leur hip-hop féminin et énergique. Avec «Au fil du temps» les 4 jeunes danseuses ont créé un langage singulier mais universellement applaudi. La conteuse Ria Carbonez nous a susurré des histoires osées et incroyables au petit théâtre de l’Episcène et la métamorphose de Saadana Wannous s’est opérée grâce aux comédiennes de l’école de théâtre Actéon d’Avignon. Goûters, vin chaud, soupe ont ponctué généreusement cette semaine au fil des mots.

Koulounisation
Le théâtre documentaire s’invite avec «Koulounisation» pour la suite de ce festival. Comment dit-on colonisation en arabe? Koulounisation! A partir de cette interrogation et de ce mot, l’artiste algérien Salim Djaferi nous entraîne dans sa quête linguistique et enquêtes faites de rencontres et d’anecdotes. Un «seul en scène» documenté, efficace et néanmoins plein d’humour sur la guerre d’Algérie et la colonisation. Nous étions quelques professionnels a en avoir eu la primeur lors de sa création en résidence aux Doms l’année dernière. Hâte de voir la forme finale et aboutie ce jeudi.

Dégustation
Dégustation d’un plat du monde francophone offert à l’issue de la représentation. Jeudi 9 décembre. 20h.7 et 10€. Théâtre des Doms. 1 bis, Rue des Escaliers Saint-Anne.04 90 14 07 99. www.lesdoms.eu

L’amour au-delà des frontières
Avec «Chasser les fantômes» le collectif ildi!eldi nous fait le récit d’une histoire d’amour écrite par le guinéen Hakim Bah. Deux voix, deux continents pour dépasser les frontières. Vendredi 10 décembre. 20h. 5 à 22€. Théâtre des Halles. Rue du Roi René. 04 32 76 24 51. www.theatredeshalles.com

Un après-midi de réflexion dans les murs de la Chartreuse
Il s’agira de s’interroger sur l’avenir de l’édition théâtrale. Les lecteurs et lectrices ne seront pas oubliés avec des lectures d’extraits de pièces éditées en 2021 et choisies par les invités. Samedi 11 décembre. 14H15. Durée 3h15. Entrée libre. La Chartreuse. 58 rue de la République. Villeneuve-les-Avignon. Www.chartreuse.org

La clôture de ce festival se fait en musique avec la chanteuse Yelli Yelli
Du folk kabyle pour une banlieusarde qui a demandé au multi-instrumentiste Piers Faccini de mettre en musique ses paroles de femme aux identités plurielles. Samedi 11 décembre. 20h. 7 et 10€. Théâtre des Doms. 1 bis, Rue des Escaliers Saint-Anne.04 90 14 07 99. www.lesdoms.eu


Evidences inconnues : Théâtre, magie et musique au Théâtre des Halles

Les 14e Rencontres euro-Méditerranéennes de Volubilis déclinées en conférences, débats, arts visuels et vivants proposent une réflexion autour de l’Eau dans les villes et les paysages méditerranéens. Ce rendez-vous est proposé au grand public et aux professionnels tandis que des experts évoqueront des projets porteurs et innovants émergeant dans les territoires méditerranéens. 

Également, durant trois jours, œuvres artistiques et préoccupations scientifiques entreront en résonance au travers d’expositions, spectacles et installations qui ponctueront les conférences et débats et susciteront des réflexions originales entre des mondes trop souvent séparés.

Le programme

Jeudi 25 novembre
De 9h à 12h30 au Théâtre des Halles
L’esprit de l’eau avec Thierry Paquot, philosophe et Ricardo Petrella, économiste.

De 14h à 18h au Théâtre des Halles
L’eau dans la ville avec le Groupe de Recherche Animation technique et Information sur l’Eau, l’Agence de l’eau, la ville d’Avignon, le CME de Marrakech, un paysagiste-concepteur et deux docteurs en paysage d’Italie.

A 20h30 au Cinéma Utopia
Projection de « Main basse sur l’eau » de Jérôme Fritel et débat animé par Thierry Paquot, président de l’association Image de Ville. 

Vendredi 26  novembre
De 9h à 12h30 au Théâtre des Halles 4, rue du Roi René à Avignon 04 90 85 52 27
La trame de l’eau dans le Bassin des Sorgues et dans les Oasis marocaines. Table ronde : Face au changement climatique, quelles nouvelles pratiques de l’eau-agricoles ?

De 14h à 18h au Théâtre des Halles
Les paysages de l’eau avec ICOMOS, le Conservatoire du Littoral, le Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance. Les capteurs de rosée et filets à brouillard par l’OPUR et La tour à eau imaginée par Gilles Clément, construite par l’association ELIPS. 

Les infos pratiques
Inscription au Théâtre des Halles, dès jeudi 25 et vendredi 26 novembre. Tout le programme ici. Télécharger le livret des visites ici.

L’eau en question

L’eau est un bien commun inaliénable, individuel et collectif qui relève de la citoyenneté et de la démocratie. Mais, l’eau est aussi une ressource rare, précieuse et fragile, inégalement répartie sur terre. 

La Méditerranée, cette route d’échanges qui a permis l’émergence de la civilisation méditerranéenne, est dans un état de surexploitation et de pollution extrême -un demi-milliard d’habitants riverains en 2025)-. Va-t-elle bientôt devenir la plus grande mer morte du monde ?

En savoir plus

L’eau aujourd’hui à Avignon
Aujourd’hui l’eau potable semble couler de source, il n’en a pas été toujours de même ainsi que nous l’avons vu au cours de notre parcours. Bien commun de l’humanité, l’eau, une ressource précieuse et menacée, doit être gérée avec économie et sauvegardée pour le bien de tous.

1 700 km de canalisations souterraines
La ville d’Avignon et le Grand Avignon ont mis en place un programme ambitieux qui garantit à tous l’accès à une eau potable de qualité et la restitue la plus propre possible à la nature : 1 700 km de canalisations souterraines, 17 réservoirs et 6 champs captant assurent la distribution de l’eau potable et 10 stations d’épuration traitent les eaux usées.

Les captages de la Saignonne La commune d’Avignon est alimentée par les captages de la Saignonne, déclarés d’utilité publique, par pompage dans la nappe phréatique de la Durance. Cette eau subit un traitement de désinfection par le chlore gazeux avant d’être distribuée. En plus de toutes les fontaines publiques, Avignon, en liaison avec le Grand Avignon Eau, met en place lors des fortes chaleurs des ‘îlots de fraîcheur’ : kiosques dotés de système de brumisation, dans les parcs et jardins de la ville. Ces ilots permettent d’avoir un usage maîtrisé de l’eau, sans aggraver la vulnérabilité de la ressource.
MH


Evidences inconnues : Théâtre, magie et musique au Théâtre des Halles

Organisation non-gouvernementale (ONG) Volubilis propose, en partenariat avec MAJ, une formation à destination des professionnels de l’aménagement, lors des 14e Rencontres euro-méditerranéennes, les 25 et 26 novembre prochains. Il s’agira de comprendre les enjeux de l’eau et les réponses innovantes apportées par les territoires méditerranéens pour mieux les adapter.

À qui s’adresse la formation ?

Aux professionnels de l’aménagement du territoire et des projets urbains : urbanistes, paysagistes, architectes, agronomes, géographes, agents des collectivités locales ou des services de l’État, membres des CAUE (Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement), Agences d’Urbanisme, Parcs Naturels Régionaux, enseignants, chercheurs…

En savoir plus

Le référent est Sébastien Giorgis architecte, paysagiste-concepteur et Urbaniste SFU (Société française des urbanistes). Les intervenants sont : Thierry Paquot philosophe ; Riccardo Petrella politologue et économiste ; Chantal Aspe  sociologue ; Akiça Bahri ingénieure agronome ; Agence de l’eau ; la Compagnie nationale du Rhône, la SMAVD (Syndicat mixte d’aménagement de la Vallée de la Durance) ; Icomos (Conseil international des monuments et des sites)…

Les infos pratiques

Durée : 2 jours. Tarif : 750€ en présentiel (Déjeuners et place de cinéma inclus). Théâtre des Halles rue du Roi René à Avignon. Prise en charge : Demande à effectuer rapidement auprès de Pôle Emploi ou de votre organisme de formation : FIP PL, Uniformation, OPCO EP et Atlas. Volubilis. 8, rue Frédéric Mistral à Avignon 04 32 76 24 66. Inscription ici. contact@volubilis.org

Essentielle eau

Volubilis

Volubilis œuvre à tisser des liens de culture, d’amitié et de partage de connaissances entre les hommes et les territoires d’Europe et de Méditerranée sur les questions de la ville et des paysages contemporains. Elle contribue à l’initiation, la sensibilisation et la formation des élus, professionnels et citoyens, curieux et passionnés, autour d’une approche pluriculturelle permettant de dépasser les clivages entre science et art, nature et culture, connaissance et action, sensibilité et savoir, sur un territoire aussi vaste que le pourtour méditerranéen.

Tous concernés

Volubilis mobilise ainsi, chaque année, un réseau de plusieurs centaines d’acteurs, qu’ils soient élus, professionnels ou citoyens, passionnés par les questions d’aménagement des territoires, de l’urbanisme, des paysages, de l’architecture et de l’environnement. Le réseau est constitué de chercheurs, enseignants, agents territoriaux, entrepreneurs, représentants associatifs, artistes (plasticiens, photographes, comédiens, musiciens…), habitants, etc.

Agrément

Volubilis possède un agrément régional de protection de l’environnement depuis 2014. Membre du réseau des Clubs Français de l’Unesco depuis 2017, l’association de loi 1901 créée il y a 23 ans, est désignée Centre de Ressources Régional pour les paysages, l’environnement et l’aménagement des territoires par la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur.
MH

C’est le moment de s’inscrire

Evidences inconnues : Théâtre, magie et musique au Théâtre des Halles

‘Je te pardonne (Harvey Weinstein)’ Pierre Notte, artiste prolixe nous propose un procès imaginaire sous forme de cabaret totalement débridé sur le mouvement #MeToo : sont convoqués à la barre Weinstein lui-même et d’autres témoins : une femme de chambre de Sofitel, une star abusée, une gamine de treize ans… Christiane Taubira ou Élisabeth Badinter seront les avocates des plaignantes !

Un sujet grave, une mise en scène dégénérée

Au moment du verdict, c’est au public de décider du sort du producteur américain. Cette fête des sexes en chansons, provocatrice et sans tabou, aura de quoi nous surprendre et nous bousculer.

Texte, musique et mise en scène de Pierre Notte

Avec Pauline Chagne, Marie Notte, Pierre Notte, Clément Walker-Viry Costumes Alain Blanchot, arrangements musiques Clément Walker-Viry, création lumières Antonio De Carvalho, son Adrien Hollocou, assistanat à la mise en scène Jeanne Didot.

Samedi 2 octobre. 20h. 15 à 22€. Théâtre des Halles. 4, rue Noël Biret. Avignon. 04 32 76 24 51 contact@theatredeshalles.com


Evidences inconnues : Théâtre, magie et musique au Théâtre des Halles

On aime Rémi Devos, un écrivain singulier et attachant malgré des thèmes  exigeants tels que la mort, le couple, la difficulté de communiquer, le pouvoir…. Alain Timar l’a accueilli dans son Théâtre des Halles en 2012 avec ‘Occident’, dans une mise en scène de Dag Jeanneret, puis en 2015 avec ‘Trois ruptures’ mis en scène par Othello Vilgard. Il lui a ensuite passé commande d’une pièce ‘qui parlerait de l’identité, de la France et des démons qui l’agitent, du nationalisme, du fantasme de pureté. C’est quoi être Français aujourd’hui ?’ C’est ainsi qu’ Alain Timar nous présente sa dernière création ‘Sosies’, écrit par Rémi Devos.

Qui sont-ils ?

Ils habitent le même quartier : Bernie, sosie fatigué de Johnny Hallyday, vit seul. Momo, dit Le Guinz, réplique plutôt médiocre de Serge Gainsbourg tire la corde par les deux bouts… Biche, son épouse, est femme de ménage Jean-Jean, leur fils, n’a qu’une envie : partir !  Ces personnages rêvent assurément d’une vie meilleure. Pourquoi alors ne pas exister à travers quelqu’un d’autre ? Avec ‘Sosies’ Alain Timar et Rémi Devos proposent une comédie grinçante et drolatique… aux questionnements cependant philosophiques.

Mardi 28 et mercredi 29 juillet. 19h. Théâtre des Halles. Rue du Roi René à Avignon Réservation : 04 32 76 24 51 www.theatredeshalles.com

https://www.echodumardi.com/tag/theatre-des-halles/   1/1